Jean-Marc Potdevin

Jean-Marc Potdevin

Ingénieur en nouvelles technologies de l’information, Jean-Marc Potdevin démarre sa carrière aux Etats-Unis. Il travaille comme scientifique dans un laboratoire de recherche au Texas au moment de l’émergence d’Internet.

Au début des années 2000, il rejoint Kelkoo, une start-up lancée peu de temps auparavant, en tant que CTO (Chief Technology Officer ou « Directeur de la technologie »). L’histoire du succès fulgurant de Kelkoo, une des plus belles réussites de l’e-commerce européen au début des années 2000, est racontée dans le livre « Ils ont réussi leur start-up » (Editions Village Mondial, octobre 2005). Jean-Marc accompagne l’entreprise jusqu’à sa vente à Yahoo en 2004 pour 480 millions d’euros. Il est alors promu Vice-Président Engineering de Yahoo Europe.

Devenu Business Angel dès 2006, il accompagne de nombreux jeunes entrepreneurs de l’internet français en s’associant à plus d’une dizaine de projets tels que Starzik, Made In Design, Drimki, AdCleek, ZeGive et d’autres encore…

Une réussite qui semble parfaite et pourtant, en mars 2008, Jean-Marc, boulimique d’activité,  traverse une sérieuse crise de la quarantaine. Catholique « mal croyant », alors que le rouleau compresseur des forces du monde avait lentement écrasé la foi de son enfance, il décide de tout interrompre et de partir seul, deux mois, à pied vers Saint-Jacques de Compostelle.

Le 1er mai 2008 au Puy-en-Velay, devant le Saint-Sacrement exposé, il fait une rencontre surnaturelle avec le Christ qui bouleverse totalement son existence. Il raconte cette expérience mystique dans l’ouvrage « Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vu » (Editions de l’Emmanuel, février 2012). Depuis, il témoigne régulièrement de sa foi et de son expérience de la présence de Jésus au milieu de nous et dans l’eucharistie.

De retour dans le monde de l’entreprise, il passe deux ans chez Viadeo en tant que COO (Chief Operating Officer ou « Directeur des opérations »). Il rejoint ensuite Criteo, spécialiste de la publicité programmatique, qu’il aide actuellement dans la fusion des start-up après leur acquisition.

Marié, père de 4 enfants, il vient de fonder avec quelques amis l’association Entourage visant à développer un réseau social sur smartphone pour aider les habitants des villes à mieux entourer fraternellement les personnes de la rue qu’ils croisent quotidiennement.

En savoir plus :
Interview – Un cœur qui écoute – KTO, 13 février 2012
Interview – l’1visible